Gestalt-thérapie et thérapies brèves

La Gestalt-thérapie, parfois appelée Gestalt, est à la fois une approche thérapeutique, un corpus de concepts et un ensemble de pratiques visant un changement personnel, émotionnel, psychosocial et organisationnel.

La Gestalt (ou théorie de la forme) a vu le jour en Allemagne dans les années 1920. 

Ses pionniers et ses inspirateurs sont en particulier Max Wertheimer (1880-1943), Kurt Koffka (1886-1941) et Wolfang Kölher (1887-1967).

Découvrez comment la Gestalt-thérapie aide à avoir une vision globale de soi-même.

Découvrez comment elle permet de mieux comprendre comment on fonctionne.

La Gestalt Thérapie pour prendre du recul sur ses blessures

La Gestalt vise à la mise en perspective de ces blessures ou expériences négatives, en amenant le patient à prendre du recul et tenter de s’affranchir de leur classement historique négatif ou douloureux. Pour ce faire le thérapeute invite (ou tente d’amener) le patient à s’ouvrir à une nouvelle perception dans l’instant, dans l’ici et maintenant : hic et nunc, et à tenter de s’affranchir de sa représentation initial ou des connotations de ces expériences douloureuses. Pour cela, il est parfois contraint de porter son regard loin dans le passé et parfois jusqu’à l’inconscient. Le thérapeute invite ainsi le patient à se reconnecter mentalement avec les émotions que fait naître l’évocation du trauma originaire, jusqu’à entrer en contact mental avec ces expériences douloureuses.

L’expression hic et nunc est par ailleurs utilisée depuis l’Antiquité par les philosophes pour définir une attitude qui consiste à « vivre en étant ancré dans la réalité présente ». Cette perception exacerbée de l’ici et maintenant est proche de ce qu’on appelle aussi aujourd’hui l’expérience de la pleine conscience (de l’instant présent) ou mindfulness. Elle permet au patient d’accueillir cette réalité de manière émotionnelle (davantage que rationnelle), grâce notamment à une action visant à inhiber ou affaiblir les présupposés, les préjugés ou les jugements négatifs ; c’est-à-dire grâce à une tentative de nouvelle perception vierge. Les philosophes qui ont pour but le bonheur individuel comme les épicuriens, les stoïciens ou encore les humanistes, utilisent fréquemment la notion de hic et nunc.

 

De même manière, le thérapeute Gestalt guide ainsi le patient vers cette nouvelle représentation, potentiellement appréhendable grâce à un nouveau contact émotionnel et virtuel (Kontakt), avec ces blessures, dans une attention bienveillante – par nature subjective – mais tendant vers un idéal d’objectivité retrouvée, malgré l’empreinte initiale d’expériences antérieures analogues et malgré les préjugés, la morale ou l’inconscient collectif (par exemple) ayant historiquement imprégné le sujet. Les thérapies Gestalt sont parfois brèves, mais il est fréquent qu’elles se prolongent sur de nouveau chemins de recherche mis en lumière par la première thérapie. Certaines thérapies Gestalt sont ainsi des démarches longues, à l’instar de psychanalyses

Les Thérapies Cognitivo-Comportementales (TCC) et thérapies brèves

Les thérapies brèves relèvent quant à elles souvent de ce qu’on nomme Thérapies Cognitivo-Comportementales (issues du cognitivisme). Le cognitivisme postule que la psyché est une machine à traiter de l’information. Le thérapeute propose alors un ensemble de techniques pour reprogrammer ou déconditionner les processus cognitifs et les comportements. Cependant, au rebours de ces thérapies brèves, la Gestalt qui est une thérapie humaniste qui considère la personne comme fondamentalement créative, responsable et spontanée, l’invite à ancrer ce changement dans la suite d’une histoire très ancienne. Le thérapeute propose ainsi une présence et des expérimentations qui permettent au patient de découvrir sa propre liberté d’être, hors du champ des acquis de l’expériences (voire hors de sa zone de confort), dans le cadre de thérapie longues (également comparables à la psychanalyse).

Le contact (ou Kontakt), au cœur de la Gestalt thérapie, s’applique au contact mental et verbal avec les blessures anciennes, par l’échange en paroles entre le patient et le thérapeute et parfois à travers la représentation de souvenirs ou de scènes douloureuses, , notamment parfois lors de jeux de rôles en thérapie de groupes.

Mais le contact Gestalt (ou Kontakt) peut conduire certains thérapeutes à soigner l’esprit par le corps (tout comme le corps par l’esprit). Nous appellerons cette technique Mindfulness Gestalt Kontakt.

Il arrive en effet souvent que le corps exprime des souffrances ou des pathologies psychiques plus ou moins consciemment perçues (douleurs ou désordres psychosomatiques). L’objectif de ces thérapies c’est une restructuration positive au quotidien des perception et un apaisement des blessures. En favorisant l’accès au corps, le thérapeute permet au patient d’entrer en contact avec son potentiel et de dénouer ses blocages physiques et énergétiques.

Inspiré par la gestalt-thérapie, le Mindfulness Gestalt Kontakt favorise, par un toucher approprié, la montée d’émotions en pleine conscience, puis leur verbalisation pour dénouer les blocages mentaux et physiques, « dans l’instant ».

Les bienfaits de la thérapie et du Mindfulness Gestalt Kontakt

Le Mindfulness Gestalt Kontakt (parfois également appelé Sensitive Gestalt Massage) est une application concrète du concept de  Kontakt (habituellement mental) qui est au cœur de la Gestalt

Par un toucher respectueux, juste et progressif, le Mindfulness Gestalt Kontakt éveille à la diversité des sensations et permet de se recentrer et se ressentir peu à peu comme un tout, à rassembler les morceaux de son âme et de ses pensées éparses.

Mieux connaître son corps, c’est mieux se connaître soi-même, le Mindfuless Gestalt Kontakt favorise la prise de conscience objective et bienveillante dans l’instant présent et en pleine conscience de l’ici et maintenant des émotions et des tensions, quelles qu’en soient leurs origines. Dans le Mindfulness Gestalt Kontakt, il ne s’agit ainsi pas toujours de s’occuper du pourquoi, mais du comment, de l’ici et du maintenant et ce, parfois même, au cours de thérapies brèves, au rebours de la Gestalt classique.

L’institut d’Esalen en Californie, sous l’impulsion de Margaret Elke et Fritz Perls (autre théoricien de la gestalt-thérapie) fut un véritable laboratoire d’exploration des différentes méthodes visant au développement de l’individu dans son intégrité physique, psychologique et spirituelle, selon la formule « Abandonnez votre tête, allez à vos sens ».

La gestalt-thérapie fait appel au Kontakt, mais aussi au respect des principes fondamentaux de la Gestalt : avoir confiance en soi en la nature et dans la nature humaine, apprendre à saisir et profiter de l’instant présent, établir un contact thérapeutique avec le patient (dans le cadre d’un contrat thérapeutique clair et respectueux).

Le Gestalt Kontakt est aujourd’hui reconnu par l’Association internationale de psycho-somatothérapie.parfois même

Vous venez de lire cet article en entier ? Ne partez pas sans avoir pris contact avec Philippe Lamy, coach et médiateur en problème de couple. Cliquez-ici pour obtenir un RDV (entretien gratuit et sans engagement).